La Coalition

La Coalition

La Coalition pour une navigation responsable et durablele est une organisation pancanadienne sans but lucratif. Elle a été créée en 2013, par un groupe de résidents de différents lacs inquiets de l’impact environnemental de l’utilisation de bateaux puissants et non conventionnels sur les voies navigables du Canada. Monsieur Will Dubitsky en a été le président fondateur jusqu’en 2019.

La Coalition Navigation regroupe des citoyennes et des citoyens, des associations et des organisations préoccupés par cet enjeu majeur. Elle s’appuie sur le travail de bénévoles. Son financement est assuré par des dons individuels. À ce jour, la Coalition Navigation a mené les activités suivantes:

  1. Financement et diffusion d’un bilan de connaissances scientifiques;
  2. Financement de recherche et diffusion de leurs résultats;
  3. Rencontre avec des représentants du ministère des transports du Canada.
Vue scénique de lac avec des forêts à l'arrière-plan

Notre défi

Les dernières statistiques disponibles indiquent que 20% des canadiens possèdent une embarcation nautique. Les bateaux à moteur et les motomarines comptent respectivement pur 38% et 23% des embarcations (Nautisme Québec, 2016). Or leur présence sur nos plans d’eau inquiète les communautés situées le long des voies navigables et les citoyens préoccupés par les questions environnementales. On craint que l’utilisation de telles embarcations contribue à la dégradation de la qualité de l’eau, de la faune et de la flore. Selon plusieurs recherches scientifiques, ces craintes sont grandement justifiées (Asplund, 2000; Hansen et coll., 2019; Venohr et coll., 2018). Or au Canada, aucune législation ne permet de protéger les écosystèmes de nos plans d’eau.

En effet, la loi qui encadre la navigation, La loi sur la marine marchande du Canada (Lois sur la marine marchande du Canada, L.C. 2001, ch.26), qui relève de Transports Canada (TC), met l’accent sur la sécurité et les droits des navigateurs et non sur l’environnement. Elle n’est pas adaptées aux problèmes et aux besoins actuels des riverains. De plus, pour demander que des changements soient apportés à la réglementation de TC, les citoyens doivent entreprendre des démarche beaucoup trop longues et complexes. Par exemple, TC exige de multiples consultations, sur des périodes de trois à six ans et un consensus de près de 100% chez les riverains d’un lac avant d’accepter de modifier la règlementation sur la circulation de leurs embarcations. Par conséquent, TC approuve en moyenne seulement trois nouveaux règlements par année.

Les communautés situées le long des voies navigables sont incapables de trouver des solutions environnementales satisfaisantes dans le cadre législatif actuel. Chez la plupart des collectivités ou régions avec lesquelles nous avons des contacts, les efforts déployés pour arriver à un consensus concernant les tolérances environnementales ont échoués. Nous sommes incapables de traiter adéquatement les questions d’impacts sur l’environnement puisque la loi fédérale applicable à cette question est dépassée et donne lieu à des débats insolubles qui polarisent les communautés. Au sein de l’actuel cadre législatif fédéral, les collectivités sont totalement impuissantes à protéger l’environnement concernant les impacts néfastes des bateaux à moteur.

Icône représentant le système de justice

Nos Objectifs

Dans ce contexte, la Coalition Navigation s'est donnée les objectifs suivants:
- S'assurer que les paramètres législatifs soient appuyés sur les meilleurs connaissances scientifiques possibles
- Sensibiliser l'ensemble des acteurs concernés à l'importance de se doter d'une législation applicable à la navigation qui reflète vraiment les tolérances environnementales des plans d'eau canadiens, et ce, afin d'éviter des dommages environnementaux irrémédiables à notre patrimoine, aussi bien aux niveaux local, régional que national.

Icône représentant le système de justice

Impliquez-vous

Pour atteindre nos objectifs, la Coalition Navigation invite les citoyens, les chercheur scientifiques, les conseillers juridiques, les associations d’usagers, les municipalités ainsi que les gouvernements régionaux et provinciaux à appuyer la Coalition Navigation

Références

Asplund TH (2000). The Effects of Motorized Watercraft on Aquatic Ecosystems. Wisconsin Department of Natural Resources, Bureau of Integrated Science Services and University of Wisconsin-Madison, Water Chemistry Program.

Hansen JP, Sundblad G, Bergström U, Austin AN, Donadi S, Klemens Eriksson B, Eklöf JS (2019). Recreational boating degrades vegetation important for fish recruitment. Ambio, Vol. 48, N° 6: 539–551.

Nautisme Québec, 2016. https://www.nautismequebec.com/symposium/pdf/Mardi3-Alain%20RoyAMQ&NMMA.pdf.

Venohr M, Langhans SD, Peters O, Hölker F, Arlinghaus R, Mitchell L, Wolter C (2018). The underestimated dynamics and impacts of water-based recreational activities on freshwater ecosystems.  Environmental Reviews, Vol. 26, N° 2: 199-213.